[ Productivité ] 3 Livres à lire absolument pour être plus efficace

Je ne sais pas pour vous, mais je trouve qu’une fois parent, le temps n’a plus du tout la même valeur. Avoir un emploi du temps de ministre, gérer une entreprise, faire le taxi, jouer au psychologue, courir dans tous les sens, c’est vraiment comme ça que je vois la parentalité. Alors certains adorent, ils carburent à l’adrénaline. Mais moi, je me sens oppressé et dépassé par tout ce stress.
Heureusement, cette situation n’est pas une fatalité. Aujourd’hui, je vais vous présenter trois livres de productivité qui m’ont beaucoup aider. Ces livres m’ont permis de faire la différence dans ma vie. Moins de stress=plus de bonheur.

  • L’art d’aller à l’essentiel de Léo Babauta,
  • La magie du rangement de Marie Kondo
  • The miracle morning de Hal Elrod.

 

L’art d’aller à l’essentiel

Ce livre se divise en deux partie, une première assez théorique et une deuxième beaucoup plus concrète avec des exemples bien précis de ce que vous devriez faire pour gagner du temps. Vous y trouverez aussi des conseils pour réussir à changer certaines de vos habitudes, pour vous créer des objectifs ainsi que certaines actions à mettre en place pour être le plus efficace possible.
Quand on veut changer d’habitude, on est toujours très motivé au début. On est déterminé et on a l’impression que rien ne pourra nous arrêter. Malheureusement, cette état ne dure pas et vient ce moment où la motivation baisse. L’auteur nous explique que pour réussir à changer nos habitudes, il faut commencer petit. C’est la clé pour mieux tenir dans le temps. Le jours où notre motivation baissera, il sera plus facile de ne pas abandonner. Une personne qui veut se mettre au sport et qui décide de commencer avec une séance de 45 minutes tous les jours aura beaucoup moins de chance de tenir qu’une personne qui commencera simplement avec dix minutes de sport tous les jours.

Léo Babauta nous parle également d’objectifs. Il nous présente la stratégie à adopter pour réussir à atteindre tous nos objectifs. Tout d’abord, il faut définir tous ses objectifs mais les réaliser seulement trois par trois. Il ne faut pas en réaliser plus que 3 à la fois au risque de se perdre. Vous aurez trop de choses à penser en même temps. Mais il ne faut cependant pas en avoir moins de trois car parfois pour atteindre un objectif, on va avoir des période d’attente. Lorsque un de vos objectifs est en mode pause vous pourrez continuer à travailler sur les autres.

Il nous donne également beaucoup de conseils pour être mieux organiser de manière à être le plus efficace possible. En lisant ce livre, j’ai pris conscience qu’il était possible de simplifier toutes mes tâches, maintenant je les mets en place plus facilement et je les réalise plus rapidement. Il aborde certaines tâches précises comme la gestion de sa boite mail, organiser ses tâches de la journée, mieux gérer l’organisation des dossiers que l’on a pas le temps de terminer  et qu’il faudra reprendre…

Les conseils de Leo babauta qui m’ont le plus parlé:

  • Commencer sa journée par les taches les plus difficiles et les plus importantes. En commençant par ses tâches et en les terminant le matin nous allons ainsi pouvoir profiter du reste de la journée, nous n’aurons pas de pression car les choses les plus importante à faire auront étés faites le matin. Et ainsi on peut mieux profiter de notre journée
  • Ne pas s’arrêter avant d’avoir terminer sa tâche. Il peut parfois arriver que dans certains cas que nous devions quand même nous stopper dans notre travail. Dans ce cas, il faut mettre tous les éléments de notre dossier dans une pochette pour facilement s’y retrouver.
  • Choisir des objectifs simples à réaliser. Il nous propose donc de diviser nos gros objectifs en sous objectifs. En effet si cette année vous avez pour objectif de devenir un meilleur parent cela sera difficile car vous ne serez pas par où commencer alors que si vous vous fixez comme objectif de sélectionner 4 livres sur la parentalité, puis de lire un livre par mois en prenant des notes et ensuite de définir les tâche que vous aller mettre en place vous aurez de plus grandes chances d’y arriver que si vous vous fixez simplement l’objectif d’être un super papa ou une super maman.
  • Quand on veut mettre en place une nouvelle habitude, il est bien de l’effectuer tout les jours au même moment pour qu’elle devienne plus facilement un automatisme.

La magie du rangement

Ce livre est fait pour les personnes qui passent beaucoup de temps à faire le ménage alors que le bazar persiste ou qu’il est de retour très rapidement. Avec la méthode de Marie Kondo vous allez en finir une bonne fois pour toute avec le désordre.

La première chose à faire, c’est trier. Pour rendre votre tri plus facile, n’en parlez à personne. Certaines personnes peuvent vous freiner en vous disant des choses du genre: “Tu es complètement dingue, ce pull est quasiment neuf, c’est du gaspillage… “. En faisant ce tri en solo, vous vous séparerez beaucoup plus facilement des objets dont vous n’avez plus besoin ou dont vous n’avez même jamais eu besoin.

Si malgré cela, se débarrasser de ses affaires reste difficile, Marie Kondo nous explique qu’il faut commencer par les objets qui ont le moins de valeur sentimentale pour nous entraîner à nous débarrasser des objets qui nous encombrent. Si vous commencez directement par faire le tri dans des affaires qui ont comptés pour vous comme les souvenirs alors vous n’allez sûrement rien jeter. Elle nous donne un ordre précis à suivre dans notre tri. Il faut commencer par trier les vêtements, les livres, les objets divers, les souvenirs et enfin vous finirez par trier les photos.

Dans sa méthode il faut trier nos objets par catégorie et non pas par pièce. En triant par pièce, on ne se rends pas compte du nombre d’objet qu’on a dans une même catégorie. Il est fort possible que vos vêtements soient dispersés un peu partout dans la maison, certains sont dans l’armoire de votre chambre, dautres, dans une valise cachée dans le grenier, sur le porte manteau à coté de la porte d’entrée… Rassemblez tous les objets de cette même catégorie dans un même endroit, ainsi le choc est assuré. Vous allez vraiment prendre conscience que vous n’avez pas besoin d’autant d’objets.

Lors de votre tri,  pour savoir si un objet doit être ou non conservé, demandez vous s’il vous apporte de la joie ou non. Si un objet ne vous apporte pas de joie alors débarrassez vous en. Il peut s’agir de tous les objets qui sont abîmés, des vêtements qu’on a acheté à une époque mais qui aujourd’hui ne correspondent plus à notre style, d’un livre que l’on a pas aimé….

Généralement, juste en le tenant dans vos mains vous saurez s’il vous met en joie.

Garder les objets qui ne vous procurent pas de joie mais qui vous sont utiles, ils vous permettent de réaliser des choses qui vous mettent en joie. Peut être que votre téléphone ne vous met pas spécialement en joie mais grâce à lui vous pouvez appelez vos proches pour prendre des nouvelles.

Elle nous explique qu’il ne faut pas conserver les objets parce que « au cas ou un jour… ». Parfois on garde des objets simplement parce que peut être qu’un jour,  pour un mariage, si  j’ai plus de 50 invités…. Vous savez très bien que ce jour n’arrivera jamais, il est donc inutile de conserver des objets juste parce qu’on ne sait jamais.

Pour faciliter le fait de se débarrasser d’un objet, prenons l’exemple d’un pull, elle nous conseille de le remercier pour tout ce qu’il nous a apporté, de tous les bons moments qu’il nous a fait vivre ou tout simplement du fait que grâce à ce pull, on sait que ce style ne nous correspond pas.

Dans sa méthode elle nous dit également de faire un tri dans nos papiers administratif. Pour ma part je vous conseille de les conserver. Je ne sais pas comment la vie se passe au Japon mais en France je sais que pour un rien on nous demande des papiers et que sans ces papiers on ne peut rien faire. Donc certe, vous n’allez peut être pas vous désencombrer au niveau de vos papiers administratifs mais ce n’est pas un classeur en plus ou en moins qui va faire une grande différence dans votre maison.

Une fois que le grand tri est enfin terminé, il faut trouver pour chaque objet une place. Ainsi après utilisation, il suffit simplement de le remettre à sa place. Et bye bye le désordre.

Dans ce livre elle nous donne beaucoup d’exemple de personnes qui vivaient dans une maison trop encombrée et qui n’avaient jamais pris l’initiative de jeter. J’ai beaucoup aimé ces illustrations car elles m’ont vraiment aider à passer le cap et à réussir à me débarrasser de toutes ces choses dont je n’avais plus besoin. J’ai vraiment pris conscience grâce à ces exemples que parfois stocker autant de chose ne sert à rien.

The miracle morning

En 1999, Hal qui a 20 ans est victime d’un accident de voiture qui va le plonger dans un comma, lui casser 11 os. A la suite de cette accident les médecin lui annonce qu’il ne pourra plus jamais marcher, que cette accident a eu des conséquences dramatiques sur sa mémoire à court terme, sa petite amie le quitte. Malgré toutes ses difficultés il va réussir à remarcher

En 2007 comme la plupart des américains il subit la crise. Il a de moins en moins de clients, il croule sous les dettes, il est de plus en plus démotivé. Pour lui cette épreuve à même était plus difficile que son accident car lorsqu’il avait eu son accident tout le monde s’ocupé de lui. Durant la crise il était seul, il n’y avait personne pour l’aider.

Pour réussir à se relever de cette difficulté il décide de mettre en place une méthode qu’il appelle des “life S.A.V.E.R.S”. Cette méthode consiste à regrouper les 6 meilleurs exercices et a les pratiquer durant dix minutes chacun.

Chacune des lettres de S.A.V.E.R.S correspond à la première lettre d’un exercice

    • S pour silence, il est important de commencer sa journée par un moment de silence, ce moment peut être fait via la méditation

    • E pour exercice,

    • V pour visualisation, il faut s’imaginer en train de vivre notre journée

    • R pour lecture, si vous lisez seulement 10 pages par jours dans un domaines qui vous intéresse et bien à la fin de l’année si l’on fait une moyenne de 200 pages par livre vous en aurez lu 18 ce qui peut faire une véritable différence.

    • S pour écriture, grâce à lécriture on est plus conscient

Il tente de trouver une place dans sa journée pour pratiquer sa méthode et se rend compte que le meilleur moment est le matin et qu’il va devoir se réveiller plus tôt. Pour les personnes qui comme moi ne sont pas à la base du matin, il va nous donner des conseils pour réussir à se réveiller.

  • Il nous explique que son miracle morning se prépare la veille, il faut se mettre dans un bonne état d’esprit. Le soir avant de s’endormir, si on a la croyance que l’on sera fatigué le matin alors sa sera le cas mais si on est certain qu’on sera en pleine forme et bien sa sera également le cas

  • Il nous dit également de mettre notre réveil de l’autre coté de la pièce, lorsque l’on a devoir se lever pour l’éteindre et ben on a tendance à avoir moins envie de se rendormir.

  •  Il nous explique aussi qu’il ne faut jamais appuyer sur la touche reporter de votre téléphone, que lorsque qu’on se réveille il faut y aller d’un seul coup. Enfin, il faut boire un verre d’eau car vous avez passez les dernières heures sans vous hydrater, la déshydratation engendre la fatigue.

Pour réussir à mettre cette habitude, Hal Elrod nous explique qu’il faut 30 jours. Les 10 premiers jours seront vraiment très difficiles, ensuite les 10 suivant seront désagréable et enfin les 10 derniers seront irrésistible.

Le miracle morning peut s’adapter, en effet c’est vous qui choisissez ce que vous voulez faire et combien de temps vous voulez le faire. L’objectif principal de ce livre n’est pas de suivre une méthode strict le matin mais c’est de se lever plus tôt pour avoir le temps de travailler sur ces projets.

Laisser un commentaire